mairie et lieu de cérémonie religieuse

Le mariage est officiellement encadré par une institution juridique ou religieuse en France. Dans l'organisation de votre mariage, vous aurez donc besoin de connaître certaines modalités administratives par exemple pour constituer votre dossier pour la mairie, ou bien vous informer sur les démarches, protocoles ou traditions religieuses.

Tout cela vous est détaillé dans cet article.

Réserver la mairie

Le mariage civil est le seul mariage reconnu par la loi. Il doit donc impérativement avoir lieu avant le mariage religieux.

Un officier d'état civil, le maire ou l'un de ses adjoints… «déclare le mariage » dans la commune où l'un des deux époux aura son domicile ou sa résidence établie par un mois au moins d'habitation continue à la date de la publication des bans.

Réservez rapidement une date auprès de la mairie.

Réserver le lieu de la cérémonie religieuse

Le lieu de votre cérémonie religieuse ne doit pas être trop éloigné de votre lieu de réception.

Seul le curé peut vous donner son accord, même si ce n’est pas forcément lui qui célèbrera la messe.

Contactez-le et rencontrez-le.

Constituer votre dossier de mariage à la mairie

Pour votre mariage civile, vous devez retirer un dossier de mariage auprès de la mairie et le retourner dûment complété par vos soins, au moins deux mois avant la date de votre union.

Ainsi vous devez fournir :

  • une pièce d'identité,
  • un ou deux justificatifs de domicile ou de résidence,
  • les informations relatives aux témoins (noms, prénoms, date et lieu de naissance, profession et domicile),
  • une copie intégrale de l'acte de naissance daté de moins de trois mois si le service délivrant se trouve en France, et de moins de six mois s'il se trouve à l'étranger.

Si l'un des futurs mariés est étranger, il doit fournir les documents spécifiques à sa nationalité (se renseigner à la mairie ou au consulat). Si les futurs époux prévoient un contrat de mariage, ils doivent produire un certificat du notaire.

Si le mariage se déroule dans la commune où réside un parent, des justificatifs de domicile du parent concerné sont exigés.

Dans certaines situations familiales particulières (veuvage, militaires, divorcés, enfants à légitimer par exemple), des pièces complémentaires peuvent être demandées.

N'hésitez pas à vous y prendre bien à l'avance, surtout dans les grosses agglomérations où les demandes sont nombreuses.

Un dossier de mariage est valable un an à compter de la date d'expiration du délai de publication des bans.

Une cérémonie religieuse ou laïque

égliseTout dépend de vos croyances. Sachez que pour se marier à l’'église, il faut que les fiancés soient baptisés dans l’'église catholique.

Si l’'une des deux personnes appartient à une autre confession chrétienne, orthodoxe ou protestante, un mariage dit oeucuménique peut être célébré.

Si celle-ci appartient à une religion non chrétienne, juive, musulmane ou autre, on parle de mariage inter-religieux. Dans ce cas, il faut présenter à l’'évêque une demande d’'autorisation de se marier à l’'église.

Le dossier doit être étayé avec l'idée que chacun des époux doit s'’engager à respecter les convictions religieuses de l’'autre.

Si les époux n’'adhèrent à a ucune confession religieuse, là encore il faut demander une autorisation à l'évêque en présentant un dossier expliquant vos motivations.
Ces autorisations ne sont pas automatiques. Il faut défendre ses idées et cela peut demander un certain temps, entre huit et dix mois.

Le prêtre de votre paroisse peut vous aider à constituer votre dossier. Demandez-lui conseil.
Selon vos convictions et vos croyances, la cérémonie peut se dérouler sous la forme d'’une messe ou d'’une simple bénédiction.

Le déroulement de la cérémonie religieuse

Voici un petit rappel des étapes de la cérémonie religieuse :

  1. L’'entrée dans l’'église : elle est accompagnée d’'un chant ou d'’une musique,
  2. Un mot d’'accueil : il est formulé par le prêtre,
  3. Les lectures : il s’agit de textes tirés de la Bible. Elles peuvent être lues par un ami, un parent ou un témoin,
  4. Le psaume : il peut être lu ou chanté selon vos goûts. Parfois, il peut être remplacé par un chant,
  5. L'’évangile : le prêtre lit la parole de Dieu raconté par l’'un des quatre évangélistes,
  6. L'’échange des consentements : après avoir rappelé votre engagement, vous acceptez de vous unir l’'un à l’'autre en vous promettant fidélité.
  7. La bénédiction des alliances : le prêtre bénit les alliances qui symbolisent et matérialisent l'union,
  8. La prière des époux : l’'un des deux époux (ou les deux) lit la prière qu'’il aura préparé,
  9. La bénédiction nuptiale : le prêtre bénit les jeunes mariés,
  10. L’'offrande : traditionnellement, ce sont les enfants d’'honneur qui passent dans l’'assemblée pour recueillir vos dons,
  11. La prière universelle : c'’est le moment de prier pour les nouveaux époux, mais aussi pour les familles, les absents, pour l’'église et le monde. En général, vous rédigez vous-mêmes ces prières et confiez leur lecture à vos proches,
  12. Le Sanctus : « Saint est le Seigneur »,
  13. L'’Anamnèse : Il s’agit d’un chant qui suit l'’élévation du sang et du corps du Christ,
  14. Le Notre Père,
  15. L'’Eucharistie,
  16. La prière à la Vierge Marie : les mariés se déplacent à l’'autel de la Vierge Marie et déposent en offrande le bouquet de mariée,
  17. La bénédiction finale,
  18. La signature des registres,
  19. La sortie de la messe.

Réunir les documents nécessaires à la cérémonie religieuse.

En fonction de votre religion, renseignez-vous sur les documents et modalités à accomplir.

Pour les mariages catholiques :

  • un acte de baptême est demandé : vous pouvez vous le procurer auprès de la paroisse qui vous a baptisé
  • une dispense spéciale de l'évêque si l'un des deux futurs époux n'est pas baptisé ou une autorisation spéciale si l'un des deux est d'une religion différente (protestants, orthodoxes, athée...),
  • les coordonnées des deux conjoints,
  • le certificat du mariage civil,
  • la liste des témoins,
  • une lettre d'intention (non obligatoire) qui vous permet de réfléchir sur les quatre piliers du mariage catholique à savoir :
    • la liberté (votre consentement doit être libre,
    • l'indissolubilité (vous vous engagez définitivement l'un envers l'autre),
    • la fécondité (accepter la responsabilité d''être parent),
    • la fidélité (rester fidèle dans votre amour).
      Vous pouvez la rédiger en couple ou chacun de votre côté, l'objectif étant de vous faire réfléchir sur chacun des quatre thèmes évoqués.
      Le prêtre peut la signer.
      En cas de désir de nullité de mariage, elle peut servir d'argument pour annuler le mariage (fidélité bafouée, désir avéré de ne pas avoir d''enfants...) même si la nullité du mariage religieux est difficile à obtenir.
      Dans tous les cas, elle ne sera pas lue en publique.

Une fois ces documents réunis, et après approbation de l'évêque, les bancs sont publiés à la porte de l'église pendant les dix jours précédents votre mariage

Pour les protestants, seul le certificat de baptême est à produire.

Préparer votre mariage religieux

Renseignez-vous auprès de votre lieu de culte pour connaître les démarches à effectuer afin de préparer au mieux votre célébration.

Si vous souhaitez vous marier à l’église, dans l’amour de Dieu, pour que ce soit le sacrement du Christ qui vous unisse, une préparation à cette célébration est nécessaire.

Elle permet de réfléchir au sens que vous donnez à votre engagement et de murir votre décision.

Ce cheminement se fait avec d’autres couples accompagnés un diacre, un prêtre ou des paroissiens mariés.

C’est aussi pour vous l’occasion de faire un point sur votre vie religieuse.

Vous avez aussi la possibilité de participer à des retraites dans des monastères ou des communautés laïque pour méditer en toute sérénité.

Le livret de messe

livret de messeLe livret de messe est un élément incontournable puisque non seulement, il permet à vos convives de suivre et de participer à la messe mais il constitue aussi un souvenir que chacun peut garder.

Il est donc unique, à l’image de votre mariage.

Vous pouvez le réaliser vous-même et confier cette mission à un prestataire.

Il existe différents sites internet qui mettent à votre disposition un éventail d’outils de design (couleurs, photos, textes…) pour créer facilement et rapidement votre livret puis le commander en ligne. Si vous prévoyez de le concevoir, vous trouverez également des tutoriels qui vous aideront à comprendre la mise en page.

L'accompagnant à votre préparation de votre mariage peut vous orienter dans le choix des chants, des prières et des textes dont vous trouverez un vaste choix sur internet.

Voici un aperçu non exhaustif de ce que vous pouvez indiquer sur le livret de messe :

  • Une petite phrase d’accueil remerciant vos invités de leur présence,
  • Procession d’entrée : le nom de la musique et son compositeur,
  • Le chant d’entrée : le titre, le compositeur et les paroles,
  • Kyrie : le titre, les paroles et éventuellement le nom du compositeur,
  • Gloria : les paroles,
  • La première lecture : le nom de la lecture et le texte,
  • Le psaume : le refrain et le texte,
  • La deuxième lecture : le nom de la lecture et le texte,
  • Alléluia : les paroles et éventuellement le nom du compositeur,
  • Evangile : le nom de l’évangile et le texte,
  • Méditation : si vous choisissez un fond sonore, vous pouvez indiquer le titre et le compositeur,
  • Echange des consentements,
  • Chant d’acclamation : titre, compositeur et paroles,
  • Bénédiction des alliances : le titre du chant, le nom du compositeur et les paroles,
  • Bénédiction nuptiale : cantique ou prière,
  • Prière universelle : refrain,
  • Offertoire : titre et compositeur de la musique,
  • Sanctus : paroles et compositeur,
  • Anamnèse : paroles,
  • Notre Père : paroles et compositeur,
  • Agnus Dei : paroles et compositeur,
  • Chant de communion : titre, compositeur et paroles,
  • Chant à la vierge : titre, compositeur et paroles,
  • Signature des registres : le titre du morceau de musique et son compositeur,
  • Sortie : cantique ou interprétation musicale,
  • Un mot de remerciement à tout ceux qui ont oeuvré pour la préparation de ce mariage,
  • L’adresse des époux,

Le livret de messe est en général déposé dans l’église sur chaque chaise avant la cérémonie religieuse.

Petits détails à prévoir dans l'église

Voici une liste non exhaustive de petits détails à ne pas oublier :

  • le nombre de vases disponibles au sein de l’église,
  • la décoration des récipients qui recevront les offrandes lors de la quête pendant la messe,
  • les fauteuils pour les mariés,
  • les cierges en fonction du nombre de pique-cierges disponibles,
  • le plateau sur lequel seront présentées les alliances,
  • les pancartes réservant certains emplacements…

Revoir le protocole pour l'entrée et la sortie de la messe

Petites infos pour l’entrée et la sortie de l’église :

  • Entrée dans l’église : Deux possibilités :
    • Solution 1 :
      • les invités prennent place dans l’église avant le cortège, et se lèvent à l’entrée de celui-ci,
      • le marié entre, sa mère à son bras gauche (si cette dernière est décédée, il choisit, pour l’accompagner, sa grand-mère, sa sœur ainée, sa marraine ou l’une de ses témoins),
      • il l’accompagne à sa place et reste debout devant la chaise : à droite de sa fiancée,
      • la mère de la mariée (si elle est décédée, la grand-mère, la sœur aînée, ma marraine ou l’une des témoins de la mariée) entre ensuite, au bras gauche du père du marié,
      • le père du marié (s'il est décédé, le grand-père, le frère aîné, le parrain ou l’un des témoins du marié) accompagne la mère de la mariée à sa place, puis rejoint sa femme déjà placée,
      • la mariée entre en dernier, au bras droit de son père. Ils sont précédés ou suivis des enfants d’honneur
        Si la mariée porte un voile, elle entre, voile baissé dans l’église,
      • la famille de la mariée se place derrière elle, à gauche dans l’église,
      • la famille du marié derrière lui, à sa droite,
      • les témoins, grands-parents, frères, sœurs et leurs conjoints peuvent soit entrer après la mère de la mariée et le père du marié, soit se placer directement dans l’église avant l’entrée des mariées,
    • Solution 2 :
      • le marié entre au bras de sa mère,
      • Il l’accompagne à sa place puis attend, debout devant son fauteuil, sa fiancée qui entre au bras de son père précédée ou suivie des enfants d’honneur.
  • Sortie de la messe : selon la tradition,
    • les invités sortent en premier de façon à pouvoir accueillir les mariés lorsqu’ils sortiront (si la mariée porte un voile, elle sort voile relevé, si le marié est militaire, la mariée se place à sa droite pour ne pas être gêné par son épée),
    • les mariés et leurs enfants d’honneur sortent en premier,
    • la mariée se place à gauche du marié,
    • Il en sera de même pour tous les couples, les parents de la mariée, ceux du marié, les grands-parents puis les frères et sœurs.

 

Pour obtenir davantage d'informations concernant les démarches et les formalités administratives pour un mariage, vous pouvez vous rendre sur le site officel de l'administration française dans la rubrique "mariage".

 

5 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 (1 Vote)